Back from Las Vegas!

Back from Las Vegas!

Tous les ans se tient début janvier à Las Vegas, le CES – pour Consumer Electronics Show : étrange salon passé en quelques année du monde de l’audio-vidéo (= « l’électronique grand public ») à celui des nouvelles technologies, tandis que parallèlement son organisatrice, la Consumer Electronics Association se rebaptisait… Consumer Technology Association.
Étrange salon parce disséminé dans divers hôtels de la ville.
Étrange salon, boudé par les leaders du marché : Apple, Google, Amazon… même s’il font l’actualité, notamment le dernier avec Alexa, son outil de synthèse vocale.
Étrange salon où les startups françaises constituent la seconde délégation, derrière les USA : le CES, c’est l’occasion de rencontrer tous ceux qui comptent dans le numérique hexagonal… plus aisément qu’à Paris !
Quelles furent donc les grandes tendances du millésime 2017 ? Difficile de résumer un tel évènement en quelques lignes sur un blog !
Un : de grandes avancées dans le domaine des interfaces, avec le développement à la fois de la reconnaissance vocale – la fameuse Alexa que l’on va retrouver dans les voitures, les aspirateurs, les robots, etc., vraiment partout – et gestuelle ; en revanche, très forte volonté de couper le cordon avec le Smartphone : les nouveaux objets connectés dialoguent beaucoup en Bluetooth notamment.
Deux : réalité virtuelle contre réalité augmentée, la première fortement implantée dans le monde du jeu, le voyage (= choisir sa destination, son hôtel), la seconde dans la vie plus courante (= affichage d’information utiles, notamment pour la conduite automobile)
Trois : la voiture connectée justement où les grandes manœuvres sont lancées avec de multiples rapprochements, et de nouveaux entrants comme Samsung ou… Baidu, le Google chinois !
Quatre : Smart home in smart town, de la maison à la ville intelligente : nombreux projets annoncés… mais encore peu de réalités concrètes : on reste encore bien souvent dans le champ de la domotique basique… ou du gadget, comme cet AI qui apprend à éteindre la lumière quand vous quittez votre appartement.
Cinq : des robots partout, robots compagnons pour personnes âgées, et robots multifonctions dans l’industrie.
Six : l’intégration des capteurs… partout : pour connaître le sucre ou la graisse présents dans les aliments que l’on mange, diagnostiquer les éventuelles pannes de sa maison connectée, vous suivre à la trace dans la rue ou dans votre voiture : de quoi augmenter la masse de données que les géants su Net possèdent nous concernant.
Et pour finir, à la fois de la surprise, de l’enthousiasme : c’est vraiment bluffant, un tel salon, mais aussi une certaine déception : beaucoup de projets futuristes, mais peu… d’usage consommateur réel : les mieux lotis, ce sont les seniors et les malades, qui vont vivre dans un environnement hyper sécurisé ; pour le citoyen lambda, pas encore vraiment de « killing application », juste des produits de niche.
Pour conclure, et revenir dans le champ du marketing et des études marketing, la connaissance clients va au fil des ans à venir, disposer, via la multiplication des capteurs précédemment évoquée, de nouveaux outils d’investigation, qu’elle devra apprendre à maîtriser.